Continental Automotive : APC – la direction dévoile enfin son projet 🔥 !

Temps de lecture: 2 minutes

Après avoir fait le tour des acquis sociaux qui pourraient éventuellement être supprimés, la direction a fini par dévoiler les sacrifices qu’elle compte demander au personnel de production  ……….

Voici les principales propositions de la direction:

Salariés de production en équipes :
* 2 ans de gel des salaires 
* Suppression des crédits fin de mois
* Allongement du temps de travail, non payé :
+1h le lundi matin pour les équipes 2×8 du matin
+2h pour l’équipe de week-end du matin
( avec des journées de 11h et 12h !)
+3,5h pour l’équipe de nuit un vendredi sur 2
Salariés de production hors équipes :
* 3 ans de gel des salaires 
* Suppression de 4 jours de congé :
2 RTT (ou CF) + 2 jours ancienneté

L’avis de Solidaires :

  • Le résultat des sacrifices demandés aux salariés dépasse l’objectif fixé par la direction, ce qui permet de financer les primes de « compensation » par les salariés eux-mêmes ! De plus ces primes ne sont effectives que sur 1 ou 2 ans alors que les reculs sociaux sont permanents 

C’est inadmissible

  • Notre position reste inchangée : cet APC ne nous semble pas obligatoire pour atteindre les objectifs demandés par CCN. Nous devons nous concentrer sur des mesures pérennes pour l’usine de Toulouse (Projet Saint Exupéry hors APC, réduction des impôts de production, remplacement des anciens …).
  •  Tous les jours, des livraisons partent en « taxi » faute de stocks suffisants, des machines tombent en panne faute de maintenance préventive. S’attaquer à ce genre de mauvaise gestion doit être notre priorité pour pérenniser le site au lieu de s’attaquer aux salariés !
  • Accepter ces sacrifices ne garantira pas l’emploi(voir l’exemple de Clairoix), et ce serait partir sur une pente dangereuse : le groupe Continental en demandera toujours plus ! Avec les pays low cost, la course aux bas salaires est perdue d’avance !
  • Une signature rapide de l’accord « Accompagnement social » permettrait le remplacement des anciens par des jeunes, ce qui diminuerait la masse salariale dès 2021. Tous les syndicats ont insisté dans ce sens, mais la direction persiste dans son chantage en conditionnant cet accord à la signature de l’APC, ce qui n’a pas de sens !
  • Jusqu’à maintenant la direction est restée bloquée sur la signature d’un accord APC malgré nos avertissements. Nous restons cependant ouverts à toute négociation autre qu’APC sur des mesures pérennes améliorant les coûts de production.
  • Dans l’accord APLD signé en septembre, la direction s’est déjà engagée à ne pas procéder à des licenciements économiques jusqu’à fin 2022. Ce n’est donc pas une contrepartie à l’APC, contrairement à ce qui a été dit pour faire peur aux salariés

Ensemble restons mobilisés et vigilants pour refuser ces reculs sociaux

Information

Assemblée générale à Toulouse Mercredi 25 Novembre à 13h30

Suivez nous, partagez ce lien:

Vitesco Technologies: Grève à Cergy

greve
Temps de lecture: < 1 minute

Dans le cadre de la réorganisation de la R&D de Cergy vers Toulouse, des négociations sont en cours entre la direction et les organisations syndicales.

Les salarié·e·s concerné·e·s ont exprimé leur insatisfaction face aux dernières propositions communiquées par la direction et ont pris la décision de participer activement à un mouvement de grève.

Voici le message communique par les salarié·e·s à la direction:

« La Direction a annoncé le 30 juin une réorganisation de la R&D, en déplaçant le service R&D de Cergy à Toulouse. Des réunions de négociation des conditions de cette réorganisation ont eu lieu entre la direction et les différentes organisations syndicales.  Les propositions, aussi bien coté direction que coté organisations syndicales, ont présenté des évolutions depuis le début des négociations.

A l’heure actuelle, les dernières propositions  communiquées par la direction sont jugées insuffisantes par les salariés de Cergy.  

Beaucoup se sont exprimés de façon individuelle auprès de leurs managers et de la direction mais n’ont pas l’impression d’avoir été entendu. 

Les salariés souhaitent désormais réaffirmer leur mécontentement de façon collective et plus appuyée.

A ce titre, un mouvement de grève de 2h aura lieu de 10h à 12h ce lundi afin d’insister sur les points suivants:

– ouverture à l’ensemble des salariés du site de Cergy aux différents dispositifs

– augmentation de la durée du congés de mobilité pour les personnes concernées par la mobilité externe

– augmentation des indemnités supra légales pour les personnes concernées par la mobilité externe

– amélioration des indemnités pour les familles concernées par la mobilité interne »

Les salarié·e·s de Cergy ont été soutenu·e·s par leurs élu·e·s Solidaires ainsi que par des DS des autres organisations lors de cette manifestation.

Suivez nous, partagez ce lien:

Vitesco: Proposition Solidaires Mobilités Internes /Externes

lutte
Temps de lecture: 2 minutes

Vos élus Solidaires ont présentés des nouvelles propositions à la direction le 3 novembre pour l’accompagnement de la mobilité interne et externe.

Tout d’abord vos élu·e·s demandent que toutes les personnes du site puissent postuler à l’un ou l’autre des dispositifs.

Pour accompagner les salarié.e.s dans cette situation vos élu.e.s proposent a la direction des ameliorations de sa proposition sur plusieurs axes.

Mobilité Interne

  • Prime de mobilité d’un montant de 30k€ par salarié·e, majoré de 20k€ si le salarié est en couple et de 20k€ s’il/elle a des enfants
  • Accompagnement du ou de la conjoint·e du ou de la salarié·e dans la recherche d’emploi et formation si necessaire
  • Engagement sur l’avenir professionnel: Besoin d’un engagement écrit de la direction pour chaque salarié.e avec une vision détaillée sur 3 ans
  • Prime installation: d’un valeur de 10k€
  • Prime de 20k€ pour compenser les frais de notaires dans le 24 mois qui suivent la mobilité
  • plus de détails dans le pdf joint…

Mobilité Externe

Les personnes seront licenciées sans aucun motif, ni économique, ni organisationnel (cf plan de charge R&D 2021). En cas de PSE les personnes bénéficieraient d’indemnités de chômage à hauteur 100% du net la première année, + support formation… En cas de départ de l’entreprise, il faut que ces indemnités soient compensées intégralement

  • Notre proposition indemnité supra legale du 50 K€ + 3K€ par année d’ancienneté
  • Congés de Mobilité/reclassement: Il faut prévoir entre 18 et 24 mois avec maintien du net la première année, et degressive le deuxième année. Ce congé est une durée maximale, et sera dans la plupart des cas non consommé entièrement.
  • Formation: prevoir des exceptions pour les personnes qui auraient un projet plus coûteux que le 20k€ proposés par la direction.
  • Création d’entreprise: Prévoir un an et demi de salaire pour compenser l’absence de revenu lié au démarrage de l’activité en période de COVID.
  • plus de détails dans le pdf joint…

vos élu·e·s sont là pour vous! n’hesitez pas à nous contacter

Suivez nous, partagez ce lien:

🎦 Face à la crise : défendre l’emploi et des alternatives fortes

Temps de lecture: < 1 minute

Le capitalisme profite de la crise sanitaire pour se renforcer. Il touche des subventions et licencie massivement dans l’aéronautique, l’industrie, la chimie, le commerce…
Sud Aérien comme Sud Renault et pleins d’autres, réfléchissent à des alternatives économiques, écologiques et sociales pour un monde plus juste.

Continuer la lecture de « 🎦 Face à la crise : défendre l’emploi et des alternatives fortes »
Suivez nous, partagez ce lien:

Continental Automotive: Soyons clair sur l’APC💥

Temps de lecture: 2 minutes

La direction a ouvert des négociations sur un projet d’Accord de Performance Collective (APC) pour le personnel de production (directs et indirects) : où en ait-on ? Quelles sont les conséquences ? Que va-t-il se passer ? ……….

📢 La production ne sera pas sacrifiée pour augmenter les bénéfices !

La direction a ouvert des négociations sur un projet d’Accord de Performance Collective (APC) pour le personnel de production (directs et indirects). Après plusieurs réunions où elle a attendu en vain des propositions de la part des organisations syndicales, elle a commencé à présenter les siennes, qui se résument à la suppression d’acquis sociaux.

Ce genre de propositions est inacceptable

Nous ne signerons pas un recul de nos acquis

Le contexte :

Le cabinet d’expertise qui suit Continental depuis des années, mandaté par les élus, montre que :

  • «La situation financière du groupe Continental reste solide mais la crise du Covid-19 et l’anticipation de moindres perspectives conduisent le groupe à amplifier son programme structurel 2019-29 »
  • « La productivité de CAF augmente : la marge brute par salarié CAF Toulouse (hors Vitesco) a progressé de 10,5 % depuis 2010 (hors effet embellie 2018) »
  • Les fonds propres de CAF restent élevés (autour de 400 Millions d’€)

D’autre part :

  • CCN recentre ses produits sur les usines qui lui sont affectées, ce qui entraîne la redistribution des produits de 9 usines dont Toulouse pourrait bénéficier.
  • Toulouse et Regensburg restent les seuls sites high cost pour CCN ce qui réduit énormément la concurrence entre sites high cost.
  • Continental demande aux usines high cost des coûts de production inférieurs à 17% du chiffre d’affaires.
  • Les coûts de production de Regensburg sont autour de 21%.
  • L’usine de Toulouse est reconnue mondialement pour son excellente qualité et son expertise avec les meilleurs taux de ppm (nombre de défauts par million) et ipm ( nombre de retours clients par million) de toutes les usines CCN, loin devant Regensburg.
  • Pour 2021 et 2022, les taux d’impositions sur la production vont diminuer ce qui réduira mécaniquement le coût de la production
  • Le plan d’aide de l’Etat au secteur automobile de 8,2 Milliards profitera forcément à CAF à terme

L’avis de Solidaires :

  • Grâce à tous les efforts déjà réalisés les années précédentes, l’usine de Toulouse n’est pas loin de l’objectif fixé par CCN.
  • Des améliorations de gestion permettront d’atteindre cet objectif sans faire « payer » les personnes de production. La réduction des coûts prévue par le projet « Saint Exupéry » a été estimée par la direction à 2.67% hors APC, ce qui couvre l’objectif demandé par CCN : donc raison de plus pour ne pas faire d’APC !
  • La signature d’un APC ne protègera pas le site de Toulouse de la fermeture si Continental le décidait plus tard : rappelons-nous de l’exemple de Clairoix, pour lequel les salariés ont supporté des sacrifices en pure perte.

La situation du site de Toulouse n’est pas aussi critique qu’on veut nous le faire croire

Rien ne justifie un APC supprimant les acquis sociaux des personnes de production !

info_outline

Nous prévoyons une assemblée générale d’information dans la première semaine de Novembre.

Suivez nous, partagez ce lien:

Continental Automotive: Faisons le point sur le CPA et les mesures d’accompagnement

Temps de lecture: 2 minutes

Après 2 réunions sur le CPA et accompagnement, voyons si les propositions sont au niveau de vos attentes ?

Propositions sur la Cessation Progressive d’Activité (CPA): 

Ce dispositif permet à ceux qui prennent leur retraite dès qu’ils ont leurs droits à taux plein de cesser de travailler un an plus tôt. Mais la direction veut réduire fortement l’allocation de remplacement, en diminuant les tranches et les pourcentages, et en plafonnant l’indemnisation à 70% et 4000€, sauf pour le personnel de production, des labos et des protos en équipe depuis au moins 5 ans.

Propositions sur l’Accompagnement au départ en retraite :

La direction souhaite inciter les salariés à prendre leur retraite en leur versant une prime en plus de l’Indemnité de Départ en Retraite (ICDR).

Pour les salariés ayant déjà leurs droits à retraite à taux plein :

Pour les salariés n’ayant pas encore leurs droits à retraite, 2 possibilités :

Propositions sur temps partiel, congés sabbatique… :

La direction nous a également présenté diverses mesures pour inciter les salariés à passer à temps partiel ou à partir en congé sabbatique :

L’avis de Solidaires sur ces mesures :

  • La direction souhaite faire partir un maximum de salariés, mais n’y met pas les moyens : ces primes ne sont clairement pas attractives !
  • Les salariés qui partiront ne seront pas remplacés, et la charge de travail devra se répartir sur les autres ! Le départ des anciens devrait pourtant être l’occasion de donner un emploi aux jeunes qui arrivent sur le marché du travail, et d’investir pour l’avenir tout en diminuant la masse salariale. Tout le monde y gagnerait !

Restez informé sur les prochaines réunions et les autres négociations en consultant régulièrement les tracts sur notre site

Suivez nous, partagez ce lien:

Continental Automotive: 🔔 l’accord APLD est signé

Temps de lecture: 2 minutes

Les négociations sur l’accord APLD sont terminées : voici le point sur cet accord.

Information

Solidaires a signé l’accord APLD (Activité Partielle Longue Durée), ainsi que les autres syndicats représentatifs.

Rappelons que l’APLD est une provision de jours de chômage partiel, définie par groupes (services, projets, etc..) et par périodes de 6 mois, jusqu’à fin 2022. Les SHDs de chaque groupe décideront d’appliquer, ou pas, ces jours de chômage partiel d’un mois sur l’autre, sans pouvoir dépasser la provision.

Exemple :

L’avis de Solidaires sur l’APLD :

Il était important d’obtenir un engagement fort de sauvegarde de l’emploi par la direction, ce qui a été obtenu !

Pour autant, nous considérons que :

  • Le chômage partiel pénalisera toujours les plus bas salaires, car c’est pour eux que l’impact d’une baisse est le plus fort. Le calcul à la semaine retenu par Continental est particulièrement défavorable aux équipes 2×8, qui alternent des semaines à 32h et 40h.
    • Nous continuons à demander pour eux un autre système de calcul ou une compensation.
  • Continental profite des aides de l’Etat liées au COVID19 pour diminuer sa masse salariale, alors que sa situation financière reste solide comparée à ses concurrents ou à d’autres entreprises

La charge de travail ne diminue pas et va augmenter avec le chômage partiel: ce n’est pas aux salariés de compenser par des journées interminables !

Et la volonté de Continental de se « séparer » de nos anciens ne va pas améliorer la situation (cf tract sur les négociations en cours sur le CPA et accompagnement)

Restez informé sur les prochaines réunions et les autres négociations en consultant régulièrement les tracts sur notre site

Suivez nous, partagez ce lien:

Vitesco: CR réunion de négociation du 24 Septembre

Temps de lecture: < 1 minute

Réunion sur les mesures proposées par la direction pour accompagner la mobilité de Cergy vers Toulouse.

La direction a fait parvenir en avance le support des mesures qu’elle propose pour accompagner la mobilité de Cergy vers Toulouse. Ces mesures n’étaient pas chiffrées et il manquait au moins 2 points capitaux de notre point de vue :

  • un engagement sur l’Avenir professionnel sur le site de Toulouse
  • la prime de mobilité (à différencier des frais d’installation).

Vous trouverez ci-dessous un résumé des échanges.
Nous avons insisté sur le fait que la crise sanitaire impose des délais plus longs pour toutes les démarches

Suivez nous, partagez ce lien: