Continental: réorganisation des branches Automobile et Pneus ?

Temps de lecture: < 1 minute

2017: profits en hausse

Continental a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 44 milliards d’euros en 2017 (+ 8 %). En outre, l’an dernier, sa marge opérationnelle s’est établie à 10,8 %, en ligne avec les attentes des analystes.

En outre, en 2017, les entrées de commandes du groupe se sont établies à plus de 39 milliards d’euros.

Pour 2018, Continental table sur une hausse de son chiffre d’affaires, à quelque 47 milliards d’euros. Il vise également une marge opérationnelle de 10,5 %.

Quant à la conjoncture, l’équipementier allemand estime que la production mondiale de véhicules légers (voitures particulières et véhicules utilitaires légers) augmentera de plus de 1 % en 2018, à quelque 97 millions de véhicules.

Continental publiera ses résultats détaillés le 8 mars. (AUTOMOBILWOCHE 9/1/18)

2018: Restructuration?

Par ailleurs, l’équipementier allemand envisage sa réorganisation et un possible éclatement du groupe.

« Continental est en discussions préliminaires avec des conseillers sur ce qui pourrait constituer la plus grande refonte de son histoire et un possible éclatement » du groupe, a indiqué l’agence de presse Bloomberg.

Néanmoins, l’étude de cette possible réorganisation est encore à un stade précoce et aucune décision n’a pour l’instant été prise.

L’équipementier a souligné que les options étaient « ouvertes ». Selon Continental, à l’heure actuelle, aucun plan défini n’est prêt à être présenté au conseil de surveillance pour validation.

La restructuration pourrait viser à rendre indépendantes les deux divisions du groupe, à savoir la division Automobile et la division Pneus (Rubber Group). (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 9/1/18, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 10/1/18)