Continental Automotive: Nouveaux accords … les anciens démons resurgissent

Temps de lecture: 3 minutes

Le contenu des nouveaux accords demandés par la direction après l’arrêt de l’APC se dévoile. Le décors est posé, les batailles continuent ….

A la reprise des négociations ce mois-ci, la direction propose maintenant 2 accords : un 1er, à finaliser avant fin février, qui reprendrait les thèmes abordés en fin d’année dernière, puis dans un 2e temps une modification de l’accord temps de travail, à négocier entre avril et septembre.


Accord N°1 :
« Accord d’Accompagnement à la Transformation de l’Entreprise »

Il comprendrait les 4 parties suivantes, avec une partie des mesures qui s’appliqueraient à tous et d’autres spécifiques à la production :

  1. CPA & accompagnement au départ en retraite 

Les montants proposés ont été augmentés. Pour le CPA, ils seraient maintenant proches de l’ancien accord, mais plafonnés à 4750€. Les primes complémentaires à l’ICDR varieraient de 20 000€ à 14 000€ pour ceux qui ont leurs droits à taux plein et de 24 000€ à 16 000€ pour les autres, en fonction de la date de départ. Il y aurait également des primes pour passer à temps partiel.

  1. Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP)

Cette partie, spécifique au périmètre Usine & Technical Shared Services, contiendrait des propositions de formations non détaillées encore.

  1. Réduction de la masse salariale 🔔
  • Révision du crédit fin de mois pour les équipes 2×8 (3h/mois) et nuit (2h/mois)
  • Limitation des RTT à 11 jours par an pour les équipes de suppléance
  • Révision du calcul des congés payés pour la production (22,5 jours au lieu de 23)
  • Retour à l’acquisition des congés d’ancienneté de la Convention Collective pour tous
  • Retour au calcul de la prime d’ancienneté de la Convention Collective, moins favorable, pour tous les non-cadres (s’appliquerait aux nouveaux embauchés ou ceux ayant moins de 3 ans, « compensation » potentielle pour les autres …)
  • Application stricte des jours pour événements familiaux définis par la loi ou Convention Collective, pour tous
  1. Mesures NAO
  • Gel des salaires et des promotions en 2021
  • Gel des salaires et maintien d’un budget pour les promotions en 2022

Accord N°2 :
🔔
Révision de l’Accord Temps de Travail

Il aborderait les thèmes suivants :

  • Le temps de travail effectif
  • L’adaptation des horaires Production (H24)
  • Une réflexion sur la modulation / annualisation
  • Mise en place de solutions innovantes de flexibilisation du temps de travail
  • Recherche d’un meilleur équilibre vie professionnelle / vie privée
  • Mise en conformité de la Convention Forfait

Ces 2 accords seront soumis à signature de façon indépendante.
Ils ne pourront être appliqués que s’ils sont signés par les syndicats majoritaires.

L’avis de Solidaires :

  • ⌛ Après une date limite à mi-novembre, puis fin décembre, c’est maintenant pour fin février que la direction doit démontrer à l’Allemagne sa capacité à obtenir un accord avec les syndicats. Nous avons une fois de plus proposé de signer rapidement un accord CPA, ce qui a une fois de plus été refusé par la direction qui pratique toujours le même chantage : prendre aux salariés qui restent pour donner à ceux qui partent ! Ce n’est pas notre conception de la justice ☹.
  • 🥊Dans le point 3 du premier accord (intitulé par la direction « Equilibre des conditions de travail » !), les mesures proposées veulent revenir sur des acquis sociaux de façon pérenne en touchant maintenant une grande partie des salariés, alors que l’objectif fixé par les BUs ne concerne que la production : quelle en est la justification ? Ce n’est pas notre conception de l’équilibre !
  • Nous avons demandé à traiter ce point 3 en priorité car c’est celui qui impacte le plus les salariés. Mais la direction n’ayant pas encore présenté ses données chiffrées à nos experts, nous ne pourrons commencer à l’aborder qu’en février, à 1 mois de la date limite. Ce n’est pas raisonnable ! Nous prendrons le temps qu’il faut pour préserver les intérêts des salariés.
  • 📅 Encore une fois, le planning est très serré, le sujet des réunions n’est pas annoncé à l’avance, les éléments chiffrés ne sont pas disponibles, des négos sont annulées au dernier moment… Difficile de bien travailler et faire avancer les choses dans ces conditions !
  • La prise en compte de l’effet Noria (remplacement des anciens par des jeunes) n’est toujours pas claire : ce serait assuré par les intérimaires en production, ce qui n’est pas le moins coûteux.
  • De même, seule une petite partie des baisses d’impôts de production seraient intégrées dans la réduction des coûts de production. Nous allons vérifier s’il est possible d’augmenter cette part.
  • 🔥 La suite ne sera pas moins intense : c’est tout l’accord Temps de Travail qui est en question : plus de flexibilité, plus de travail, toujours moins d’acquis sociaux… Nous continuerons à vous défendre et à vous tenir régulièrement informés.

La gestion de Continental est toujours aussi financière et toujours à court terme: le 16 décembre, VNI CE annonce l’arrêt de tous les sous-traitants au 1er janvier 2021 (2 jours avant les congés de fin d’année : merci pour le cadeau ☹). Après d’intenses négociations, les managers français obtiennent le maintien de 75% des sous-traitants.

💰Résultat : Conti a économisé 300k€ pour son Noël sans rien faire, belle démonstration de sa gestion efficace des personnes et des projets !! Et cela risque de se reproduire, la situation étant réévaluée tous les mois…

Arrêt de la Joint-Venture avec OSRAM après moins de 2 ans de vie: encore du gaspillage de notre labeur, et un bel exemple de mauvaise vision et gestion de Continental.

La vie d’après est la même que celle d’avant:
Négociations intensives et remises en cause de nos conditions de travail afin d’augmenter les bénéfices de Continental !!

Print Friendly, PDF & Email
Suivez nous, partagez ce lien: